À propos

Chaque année, les trophées des élus d’Éole récompensent les élus locaux, en particulier les maires et les présidents d’intercommunalité, qui s’engagent en faveur du développement des énergies renouvelables et de l’éolien sur leur territoire.

Histoire

Une urgence à accélérer le développement des énergies renouvelables

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) alerte sur les conséquences catastrophiques qu’aura le réchauffement du climat pour les populations et la biodiversité.

Les scientifiques préconisent des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elles ont pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C comme cela avait été convenu avec l’Accord de Paris en 2015.

Afin de limiter la hausse mondiale des températures, les experts du GIEC suggèrent de remplacer les énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) par des sources d’énergie bas-carbone (hydroélectricité, photovoltaïque, éolien…).

Le mix énergétique français reste globalement très carboné. Ainsi, plus de 60% de l’énergie finale consommée en France est encore issue du pétrole, du gaz naturel ou du charbon.

L’électrification des usages, notamment dans le secteur des mobilités, va conduire à substituer certains usages d’énergie fossile par de l’énergie électrique. La consommation énergétique globale devrait diminuer fortement dans les prochaines années, grâce à des efforts de sobriété et d’efficacité énergétique. Dans le même temps, la consommation d’électricité devrait quant à elle augmenter fortement. Afin d’atteindre la neutralité carbone et de faire face à l’augmentation de la demande électrique, il est donc indispensable de développer les énergies électriques bas-carbone, en particulier les énergies renouvelables (qui ne représentent aujourd’hui que 12,9% du mix énergétique global en France).

Des objectifs très ambitieux sont fixés en la matière, tant à l’échelle nationale (SNBC, PPE), qu’au sein des régions (SRADDET).

Cartes de l'éolien

Des territoires au cœur de la transition énergétique

Pour réussir la transition écologique et énergétique et atteindre les objectifs fixés, les territoires et les élus locaux ont un rôle primordial à jouer.

Si aujourd’hui le développement des énergies renouvelables semble être une nécessité urgente partagée par le plus grand nombre, les énergies renouvelables, en général, font face à des attaques parfois virulentes et souvent peu rationnelles. C’est l’acceptabilité de l’ensemble des infrastructures de la transition énergétique qui est questionnée.

Il est donc indispensable que les territoires s’approprient ces projets et puissent s’inscrire dans un grand récit national de la transition écologique et énergétique. Cette deuxième édition intervient dans un contexte particulier, après le vote par le parlement en début d’année de la loi d’accélération des énergies renouvelables qui a fait des élus locaux les co-responsables de la planification et de la transition énergétique dans les territoires, et à la veille de l’examen de la future loi de programmation. 

Certains élus précurseurs ont œuvré il y a cinq, dix ou quinze ans pour développer les énergies renouvelables sur leur territoire, associer les citoyens, maximiser les retombées locales et redistribuer les fruits de la transition. Les trophées des élus d’Éole ont été imaginés pour rendre hommage à ces élus pionniers et encourager les élus locaux qui se questionnent encore à franchir le pas et à devenir acteurs de la transition.

Les trophées des élus d’Éole sont ouverts à tous les maires et présidents d’intercommunalité accueillant un parc éolien sur leur territoire. Chaque élu désirant concourir doit remplir un dossier de candidature en ligne sur le site dédié au concours.

Thématiques

Les élus locaux candidats sont évalués sur plusieurs thématiques et critères.

Retombées locales

Investissement, financement et gouvernance

Environnement

w

Concertation

Calendrier

i
Du 15 juin au 30 Septembre

Dépôt des candidatures en ligne

Du 1er octobre au 6 novembre

Pré-instruction des dossiers, vérifications documentaires et auditions des élus candidats

Le 7 novembre

Jury de sélection

Le 21 novembre

Cérémonie de remise de prix au siège du Conseil Economique Social et Environnemental